top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEric Natalini

2024, le temps de la négociation

En 2024, la conjoncture continuera à favoriser les acheteurs, offrant la possibilité d'acquérir une propriété à un coût réduit. La baisse persistante des prix et des transactions incite les vendeurs à consentir à des remises substantielles pour faciliter la cession de leurs biens.

Cependant, certains aspects défavorables peuvent influencer la négociation à la baisse. Des imperfections visibles, des travaux nécessaires ou une exposition à des nuisances sonores peuvent être des éléments déterminants. À titre d'exemple, un logement situé le long d'un boulevard pourrait subir une dépréciation allant jusqu'à 20%.

Des critères tels que l'orientation, la luminosité, et des caractéristiques comme l'absence d'ascenseur au 6e étage sont à prendre en considération. Un appartement sombre au 1er étage pourrait voir sa valeur diminuer de 20%, à moins qu'il ne donne sur une cour intérieure ou un jardin.

L'emplacement géographique joue un rôle crucial, avec des fluctuations de prix selon la localisation. Un grand appartement au cœur d'un quartier étudiant peut être moins onéreux que dans une zone résidentielle.

L'occupation par des fumeurs réguliers peut entraîner une baisse du prix de vente de 20%. Attirez l'attention sur les marques sur les murs, l'odeur persistante désagréable et les tâches sur les revêtements.

L'évaluation des coûts de travaux revêt une importance cruciale. Scrutez le dossier de diagnostic technique (DDT) fourni par le vendeur, en prêtant une attention particulière aux diagnostics DPE, électricité et gaz. Soyez attentif aux signes nécessitant des travaux, en mettant l'accent sur l'électricité, la plomberie, la cuisine et la salle de bains.

Pour minimiser les frais de notaire, envisagez de régler séparément les frais d'agence et négociez les honoraires avec l'agent immobilier. De plus, excluez une partie de la transaction de la base taxable en acquérant séparément le mobilier laissé par l'ancien propriétaire, générant potentiellement des économies significatives, comme par exemple 1000 euros pour un bien de 300 000 euros.Effectuer un paiement comptant peut souvent entraîner des réductions ou incitations financières, car les vendeurs apprécient la rapidité et la sécurité d'une transaction sans financement. Cela peut se traduire par des remises sur le prix d'achat ou d'autres avantages, contribuant ainsi à réduire le coût global de l'acquisition.

Bonnes négociations


3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page