Rechercher
  • Eric Natalini

Miracle du Covid

Dernière mise à jour : mars 17

https://www.journaldelagence.com/

Autre paradoxe ou miracle a priori favorable à court terme mais très dangereux à moyen terme, le gonflement de la bulle immobilière


. En effet, en dépit de la pandémie et de la plus grave récession que la France ait connu depuis 80 ans, les prix des logements ont encore flambé en 2020 : +6,5 % selon le baromètre BPI-SeLoger, soit une hausse encore plus forte qu’en 2019 (+4,8 %) et qui est même la plus élevée depuis 2010.

Les niveaux actuellement atteints par les prix du mètre carré dans l’Hexagone défient ainsi l’entendement : 10 683 euros en moyenne à Paris (avec des pointes pouvant monter à plus de 35 000 euros !), 6 876 euros à Montreuil (qui, grâce à une flambée des prix de 11 % en 2020, devient la troisième ville la plus chère de France, derrière Boulogne-Billancourt), 5 652 euros à Lyon (qui est désormais la ville où l’écart entre la flambée des prix immobiliers et les revenus des ménages est le plus élevé de France) et une moyenne nationale de 3 553 euros. Déjà particulièrement conséquent depuis trois ans, le décalage entre la situation économique et l’évolution des prix de l’immobilier devient donc de plus en plus extravagant.


5 vues0 commentaire

Posts récents